hippies aux Etats-Unis William Burroughs, Jack Kerouac, Allen Ginsberg....



hippies aux Etats-Unis

Le phénomène hippie est né aux États-Unis par refus de l'ordre établi mais aussi via les manifestations contre la guerre du Viêt Nam.

La génération née après la Seconde Guerre mondiale refusa le conformisme et la soumission au pouvoir des médias installés. Elle chercha à fuir la société de consommation en mettant en avant les valeurs écologistes et égalitaires.

Ces aspirations ont trouvé des mots dans les écrivains de la Beat generation. Avec une vie libérée, sexe, musique et mouvements.
William Burroughs, Jack Kerouac, Allen Ginsberg parlent de la méditation, du Tao et du bouddhisme.
Des chanteurs ont une plus large audience, la protest song : Bob Dylan et les Doors.


La chanson hippie 2009 , EN FRANCE, être hippies sous Sarkozy...



contact

hippie